Author Topic: Pour ceux qui s'intéressent au français  (Read 157342 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Rezia

  • Posts: 5933
  • Gender: Female
Grand merci. J'en avais en audio (pas mp3 malheureusement) presenté par Gerard Philipe ("Les grandes Manoeuvres"). C'était assez facile de commencer à aimer le français avec sa voix si charmante. :)
"Сон налягає. Кладе м'якеньку лапу на очі і на лице і шепче до вуха: спи..." (Коцюбинський)
"Ахаль çеç-им шурă юрĕ çав каç ÿкрĕ çĕр çине?" (чăваш юрри)
"Гэта не без гэтага" (з аднаго беларускага рамана)
"ნახევარი პური, ნახევარი ხარჩო"
"If you want to win the fight, say "I believe!" " (Eric)

Offline ginkgo

  • Posts: 12243
  • Gender: Female
Quote from: rezia
Gerard Philipe ("Les grandes Manoeuvres").


Je ne l'ai pas vu ni écouté :( ... mais je viens de consulter imdb.com, maintenant je connais le nom, au moins! :) :oops:
Merci, rezia!
"Θα φτιάξουμε μαρμελάδες."

freyaa

  • Guest
Ne mogli by vy mne pomocj? Mne ocenj nuzny krasivye stihi o ljubvi, o materi na francuzskom jazyke! Zaranee spasibo! Inga (bingo@inbox.lv)

Offline Rezia

  • Posts: 5933
  • Gender: Female
:_1_17
Il y en a beaucoup. Mais comment vous allez les comprendre si vous n'avez pas écrit votre demande en français.
"Сон налягає. Кладе м'якеньку лапу на очі і на лице і шепче до вуха: спи..." (Коцюбинський)
"Ахаль çеç-им шурă юрĕ çав каç ÿкрĕ çĕр çине?" (чăваш юрри)
"Гэта не без гэтага" (з аднаго беларускага рамана)
"ნახევარი პური, ნახევარი ხარჩო"
"If you want to win the fight, say "I believe!" " (Eric)

Aramis

  • Guest
Quote from: rezia
Il y en a beaucoup. Mais comment vous allez les comprendre si vous n'avez pas écrit votre demande en français


Et si elle ne comprend pas ton message?

Offline Rezia

  • Posts: 5933
  • Gender: Female
Tant pis pour elle. :)
"Сон налягає. Кладе м'якеньку лапу на очі і на лице і шепче до вуха: спи..." (Коцюбинський)
"Ахаль çеç-им шурă юрĕ çав каç ÿкрĕ çĕр çине?" (чăваш юрри)
"Гэта не без гэтага" (з аднаго беларускага рамана)
"ნახევარი პური, ნახევარი ხარჩო"
"If you want to win the fight, say "I believe!" " (Eric)

C'est une que j'aime le mieux. Si simple, si charmante et si triste...

Déjeuner du matin. Par J. Prévert.

Il a mis le café
Dans la tasse
Il a mis le lait
Dans la tasse de café
Il a mis le sucre
Dans le café au lait
Avec la petite cuiller
Il a tourné
Il a bu le café au lait
Et il a reposé la tasse
Sans me parler
Il a allumé
Une cigarette
Il a fait
Des ronds
Avec la fumée
Il a mis les cendres
Dans le cendrier
Sans me parler
Sans me regarder
Il s"est levé
Il a mis
Son chapeau sur sa tête
Il a mis
Son manteau de pluie
Parce qu"il pleuvait
Et il est parti
Sous la pluie
Sans une parole
Sans me regarder
Et moi j"ai pris
Ma tête dans ma main
Et j"ai pleuré.


Mais c'est bizarre. Je ne comprends pas si ce sont deux hommes ou l'homme et la femme  dans la poésie. C'est le problème du genre dans la langue française. On peut traduire "j'ai pleuré" par deux façons. Et de plus, Jacques Prévert écrit de la part de la personne qui a pleuré. Donc ce sont deux hommes ici!
"Сон налягає. Кладе м'якеньку лапу на очі і на лице і шепче до вуха: спи..." (Коцюбинський)
"Ахаль çеç-им шурă юрĕ çав каç ÿкрĕ çĕр çине?" (чăваш юрри)
"Гэта не без гэтага" (з аднаго беларускага рамана)
"ნახევარი პური, ნახევარი ხარჩო"
"If you want to win the fight, say "I believe!" " (Eric)

Offline ginkgo

  • Posts: 12243
  • Gender: Female
C'est vrai, c'est moins exact en français - et plus "énigmatique" ou ambigu. Moi, je ne regarde pas cela comme un probème, au moins pas pour la poésie. Au contraire, cette neutralité du genre permet une interprétation plus large...  Il s'agit peut-être d'une amitié qui est terminée... Ou de n'importe quelle situation triste quand on n'a plus rien à se dire. Bon, c'est juste une pensée.

Mais pour les traducteurs, c'est vraiment un problème :) Il faut choisir juste une interprétation...
Savez-vous s'il existe une traduction russe de ce poème?

Ah, et je serais reconnaissante si quelqu'un corrigeait mes fautes :)
"Θα φτιάξουμε μαρμελάδες."

Offline Rezia

  • Posts: 5933
  • Gender: Female
Quote from: ginkgo

Savez-vous s'il existe une traduction russe de ce poème?

Dans la traduction c'est la femme qui a pleuré.
"Сон налягає. Кладе м'якеньку лапу на очі і на лице і шепче до вуха: спи..." (Коцюбинський)
"Ахаль çеç-им шурă юрĕ çав каç ÿкрĕ çĕр çине?" (чăваш юрри)
"Гэта не без гэтага" (з аднаго беларускага рамана)
"ნახევარი პური, ნახევარი ხარჩო"
"If you want to win the fight, say "I believe!" " (Eric)

Offline Irena

  • Posts: 29
  • Gender: Female
  • Mornië alantië... Nîn celeb Ithil - Aeariel
    • Моё стихотворчество
Salut! j'étudie Français presque 10 moins, et je fais ça avec plaisir, je ne sais pas, peut-etre mes mots ne sont pas corrects mais je tache d'écriver bien...:) Je m'appelle Irène, j'habite Novosibirsk, mais je suis nu à Kazakstan, j'étudie aussi l'espagnol (un peu) l'anglais et l'allemand...

peut-etre vous pouvez conseiller qch pour améliorer mon étudie en français... merci:roll:
Ná Aeariel veria le, ná elenath dín síla erin rád o chuil nîn.

Offline Rezia

  • Posts: 5933
  • Gender: Female
Quote from: Irena

je suis nu

Je suis née :)
Soyez la bienvenue.
"Сон налягає. Кладе м'якеньку лапу на очі і на лице і шепче до вуха: спи..." (Коцюбинський)
"Ахаль çеç-им шурă юрĕ çав каç ÿкрĕ çĕр çине?" (чăваш юрри)
"Гэта не без гэтага" (з аднаго беларускага рамана)
"ნახევარი პური, ნახევარი ხარჩო"
"If you want to win the fight, say "I believe!" " (Eric)

Offline Irena

  • Posts: 29
  • Gender: Female
  • Mornië alantië... Nîn celeb Ithil - Aeariel
    • Моё стихотворчество
oh! bien sur!! merci beaucoup vous venez corriger ma faute et je tacherai le renetir... je veux vous poser une question: est-ce que vous écoutez les chansons françaises? j'en écoute avec plaisir, parse que ça m'aide apprenndre français...
quel chanteures ou bien chanteuses aimez-vous? pour moi... je préfére Nadiya, Calogero, Jean-Jacque Goldman et Alizée 8-)
Ná Aeariel veria le, ná elenath dín síla erin rád o chuil nîn.

Offline Rezia

  • Posts: 5933
  • Gender: Female
J'ai le goût bien classique.  Charles Aznavour me plâit. J'écoute aussi Jean Michel Jarre. Mais il ne chante pas, vous savez... ;--)
"Сон налягає. Кладе м'якеньку лапу на очі і на лице і шепче до вуха: спи..." (Коцюбинський)
"Ахаль çеç-им шурă юрĕ çав каç ÿкрĕ çĕр çине?" (чăваш юрри)
"Гэта не без гэтага" (з аднаго беларускага рамана)
"ნახევარი პური, ნახევარი ხარჩო"
"If you want to win the fight, say "I believe!" " (Eric)

Offline Irena

  • Posts: 29
  • Gender: Female
  • Mornië alantië... Nîn celeb Ithil - Aeariel
    • Моё стихотворчество
alors... je vois qu'ici je peux écriver une poésie. Je pense qu'elle va vous plaire!

Un jour, l'enfant dit:
"Ma maison est trop petit,
Les jours passent trop vite
Et ils emportent ma vie.
Je veux partir, faire des voyages,
Rencontrer l'aventure sauvage,
Sentir l'Afrique fantastique,
Entendre l'Amerique magnifique..."
Et l'enfant part pour traverser la terre,
Il va, il marche, il boit l'espace,
Il cherche sa voi et passe
Par des endroits extraordinaires
Mais quand après de longes anées,
Il est un homme, seule et fatigué
des routes et des saisons,
Il cherche une dernière destination...
Alors il pense à sa maison,
Sa chambre de petit garçon
La cuisine blanche et l'escalier
Et il sait: "Je veux y retourner!"

c'est tout! j'aime cette poème, elle est très belle et excellente... je voudrais l'apprender par coeur un jour... :roll:
Ná Aeariel veria le, ná elenath dín síla erin rád o chuil nîn.

Offline Rezia

  • Posts: 5933
  • Gender: Female
C'est un conte traduit en français. Il me semble qu'il y a quelques fautes ici, mais malheuresemant je ne les vois pas. Je serais ravie si on m'aide.

L'ouragan

Dans une grande steppe de Kansas une fille Ellie habitait avec son père et sa mère. Les parents de la fille avaient une ferme où ils travaillaient toute la journée. Le père travaillait dans le champ.  La mère faisait le ménage. Ils habitaient un petit fourgon sans les roues. Il y avait peu de meuble dans la maison: un fourneau  en fer, une armoire, une table, trois chaises et deux lits. Près de la maison a coté de la porte,  une cave  contre l'ouragan était creusée. Ici la famille restait pendant l'ouragan.
Les ouragans de la steppe souvent renversaient  une demeure légère de fermiers. Mais le père ne s'en faisait jamais. Quand le vent se calmait, il levait la maison. Le fourneau et les lits reprenaient ses places. Ellie ramassait les assiettes et les bols en étain. Et tout allait bien jusqu'à  l'ouragan suivant.
La steppe large ne semblait pas triste à Ellie, car c'était sa patrie. Ellie ne savait pas autre pays. Elle voyait les montagnes et les bois seulement dans les livres, mais ils ne l'attirer pas, peut-être parce que les dessins dans ces livres bon marchés étaient  mauvais.
Quand la tristesse remplissait Ellie, elle applait son chien ravi Totochka. Totochka était aux poils noirs, avec les petites oreilles pointues. Ses petits yeux  brillaient à la façon amusante.  Il pouvait jouer avec la fille toute la journée.
Ellie avait beaucoup de choses à faire. Elle aidait sa mère dans le ménage. Le père l'enseignait à lire, écrire et compter.  L'école était trop loin de sa maison, et la fille était petite pour y aller elle-même.      
Une soirée d’été Ellie s’asseyait sur le perron de la maison et lisait le conte à haute voix. Sa mère lavait le ligne. Cependent le temps commencer à se gater.
Pendant ce temps-là dans un pays bien éloigné une magicienne méchante faisait sa sorcellerie. Sa caverne était profonde, sombre et effrayante. Il y avait les  grands hiboux. Les trousseaux de souris sèches était suspendus au plafond. Un gros, long serpant tournait autour le poteau et hocher sa  tête plate.
La magicienne méchante cuisait le poison dans un vieux chaudron fumé. Elle jetait les souris sèches dans le chaudron l’une après l’autre. Quand le poison était cuit, elle a posé le chaudron hors de la caverne  et le versait autour avec son balai. Elle criait les mots magiques. Le ciel était sombre et les nuages se reunissait.
Il y a eu un éclair. Le tonnerre grondait. La sorcière était dans un enthousiasme  sauvage. Le vent flottait sa longue mante noire.                                                      
L’ouragan appelé par la magicienne approchait la maison du fermier. Les nuages condensaient à l’horison. Un éclair brillait parmis eux. Totochka courait inquietement et aboyait après les nuages. Les blés dans le champ se courbaient contre la terre. Ce champ était comme le fleuve. Les vagues du vent roulait sur lui.
La mère se précipitait vers la cave. Mais Totochka s’est caché sous le lit dans la maison. Ellie courait après lui. En ce moment la maison était levée par le vent. Elle tournait comme  la toupie. La maison était haut au-dessus de la terre. Ellie et Totochka ne pouvaient pas la quitter. Le fourgon se portait dans l’air. La fille était très seule. Le temps passait et le fourgon continuait à voler. Ellie a grimpé au lit et s’est endormie près de son chien.
"Сон налягає. Кладе м'якеньку лапу на очі і на лице і шепче до вуха: спи..." (Коцюбинський)
"Ахаль çеç-им шурă юрĕ çав каç ÿкрĕ çĕр çине?" (чăваш юрри)
"Гэта не без гэтага" (з аднаго беларускага рамана)
"ნახევარი პური, ნახევარი ხარჩო"
"If you want to win the fight, say "I believe!" " (Eric)

Offline andrewsiak

  • Posts: 4345
  • Gender: Male
    • my LJ
Il n'y a presque pas de fautes d'orthoraphe, mais il y a, au contraire de nombreuses fautes de style. L'infinitif est employé au lieu de l'imparfait à plusieures reprises.
En général, la simplicité et la pauvreté du style frappent tout en prouvant l'absence du professionalisme chez le traducteur.

Si c'est intéressant, je pourrais proposer une meilleure version, mais cela me prendrai un peu de temps...
той ще ся не вродив, щоб усім догодив.

Offline Rezia

  • Posts: 5933
  • Gender: Female
Je vous en prie.
"Сон налягає. Кладе м'якеньку лапу на очі і на лице і шепче до вуха: спи..." (Коцюбинський)
"Ахаль çеç-им шурă юрĕ çав каç ÿкрĕ çĕр çине?" (чăваш юрри)
"Гэта не без гэтага" (з аднаго беларускага рамана)
"ნახევარი პური, ნახევარი ხარჩო"
"If you want to win the fight, say "I believe!" " (Eric)

Offline andrewsiak

  • Posts: 4345
  • Gender: Male
    • my LJ
L'ouragan

Dans une grande steppe de Kansas une fille Ellie habitait avec son père et sa mère. Les parents de la fille avaient une ferme où ils besognaient toute la journée. Le père travaillait dans le champ. La mère faisait le ménage. Ils habitaient dans une petite caravane sans __ roues. Il n'y avait presque pas de meubles dans la maison : qu'un fourneau en fer, une armoire, une table, trois chaises et deux lits. Près de la maison, à côté de la porte, il y avait une cave creusée contre l'ouragan. La famille y survivait le mauvais temps.
Les ouragans de __ steppe renversaient souvent la demeure légère de fermiers. Mais le père ne s'en faisait jamais. Quand le vent se calmait, il relevait la maison. Le fourneau et les lits reprenaient leurs places. Ellie ramassait les assiettes et les bols en étain. Et alors, tout allait bien jusqu'à ce qu'un nouveau ouragan arrive.
La large steppe ne semblait pas triste à Ellie, car c'était sa patrie. Ellie ne connaissait pas d'autre pays. Elle ne vit des montagnes et des bois que dans les livres. Pourtant, ces montagnes et ces bois ne l'attiraient pas vraiment, les dessins étant sans doute mauvais dans les livres bon marché.
Quand la tristesse remplissait? Ellie, elle appelait son chien Totochka, lui, qui était heureux toujours. Totochka avait des poils noirs, et des petites oreilles pointues. Ses petits yeux brillaient d'une façon amusante.  Il pouvait jouer avec la fille pendant des jours entiers.
Ellie avait beaucoup de choses à faire. Elle aidait sa mère dans le ménage. Le père l'apprenait à lire, à écrire et à compter. L'école se trouvait trop loin de sa maison pour que la petite fille puisse y aller toute seule.      
Une soirée d’été, Ellie, assise sur le perron de la maison, lisait un conte à haute voix. Sa mère lavait le linge. Cependent, le temps commença à s'empirer.
A ce moment précis, dans un pays lointain, une magicienne méchante faisait sa sorcellerie. Sa caverne était profonde, sombre et effrayante. Il y avait là de grands hiboux. Des trousseaux de souris sèches étaient suspendus au plafond. Un serpent, long et gros, tournait autour du poteau et hochait sa tête plate.
La magicienne méchante cuisait le poison dans un vieux chaudron noir de fumée. Elle jetait les souris sèches dans le chaudron l’une après l’autre. Quand le poison fut cuit, elle posa le chaudron dehors et puis, elle le répandit tout autour avec son balai tout en criant des mots magiques. Le ciel devint sombre et les nuages s'entassèrent.
Une foudre brilla. Le tonnerre frappa. La sorcière était dans une extase sauvage. Le vent faisait flotter sa longue mante noire.                                                      
L’ouragan appelé par la magicienne s'approchait dela maison du fermier. Les nuages secondensaient à l’horison en jetant des éclaires. Totochka, tout inquiet, courait dans tous les sens et aboyait après les nuages. Les blés dans le champ se courbèrent par terre. Le champ ressemblait à un fleuve avec des vagues de vent s'y roulant.
La mère se précipita vers la cave. Mais Totochka se cacha sous le lit dans la maison, et Ellie courut après lui. En ce moment, un coup de vent leva la maison et se mit à la tourner comme une toupie. La maison fut levée haut au-dessus de la terre. Ellie et Totochka ne pouvaient plus la quitter. La caravane se portait dans l’air. La fille se retrouva toute seule. Le temps passait, et la caravane volait toujours dans l'air. Ellie se grimpa sur le lit et s'endormit près de son chien.

Je n'insiste pas que cette traduction est parfaite, mais en tout cas, elle est plus française. J'ai également changé les temps de verbes où cela convenait , tout en employant le passé simple au lieu du passé composé, comme le style de conte l'exigeait.
той ще ся не вродив, щоб усім догодив.

Offline Rezia

  • Posts: 5933
  • Gender: Female
Andrewsiak, grand merci pour les corrections. Je vois que les plus grosses fautes  sont: l'ordre de mots et l'emploi des expressions.

Quote from: andrewsiak
L'ouragan

Quand la tristesse remplissait? Ellie,


Quand Ellie devenait triste - est-ce mieux?

Quote from: andrewsiak
Totochka, tout inquiet, courait dans tous les sens et aboyait après les nuages.

Comment et où le chien courait-il en ce cas? :)
"Сон налягає. Кладе м'якеньку лапу на очі і на лице і шепче до вуха: спи..." (Коцюбинський)
"Ахаль çеç-им шурă юрĕ çав каç ÿкрĕ çĕр çине?" (чăваш юрри)
"Гэта не без гэтага" (з аднаго беларускага рамана)
"ნახევარი პური, ნახევარი ხარჩო"
"If you want to win the fight, say "I believe!" " (Eric)

Offline andrewsiak

  • Posts: 4345
  • Gender: Male
    • my LJ
Quote from: rezia
Quote from: andrewsiak
L'ouragan

Quand la tristesse remplissait? Ellie,


Quand Ellie devenait triste - est-ce mieux?

Oui, il se peut que ça soit mieux, mais c'est trop simpliste.

Quote from: rezia
Quote from: andrewsiak
Totochka, tout inquiet, courait dans tous les sens et aboyait après les nuages.

Comment et où le chien courait-il en ce cas? :)

S'il "ran after the clouds" c'est "courait après les nuages", mais s'il "ran" tout simplement (rus. "begal", et pas ""bezhal"), c'est "courant dans tous les sens".
той ще ся не вродив, щоб усім догодив.

Offline Rezia

  • Posts: 5933
  • Gender: Female
"Je vais y aller là" - est-ce qu'il y a quelque redondance dans la phrase comme celle ci? Vais - aller, y - là .
"Сон налягає. Кладе м'якеньку лапу на очі і на лице і шепче до вуха: спи..." (Коцюбинський)
"Ахаль çеç-им шурă юрĕ çав каç ÿкрĕ çĕр çине?" (чăваш юрри)
"Гэта не без гэтага" (з аднаго беларускага рамана)
"ნახევარი პური, ნახევარი ხარჩო"
"If you want to win the fight, say "I believe!" " (Eric)

Offline andrewsiak

  • Posts: 4345
  • Gender: Male
    • my LJ
Quote from: rezia
"Je vais y aller là" - est-ce qu'il y a quelque redondance dans la phrase comme celle ci? Vais - aller, y - là .

Effectivement, c'est un peu redondant.
Cependant, "je vais aller" sonne tout à fait normal, puisque "vais" dans cette locution ne se perçoit plus comme une verbe significatif, mais comme un auxiliaire.
La redondance touche uniquement "y... là". Bien que ça se dise souvent, "Je vais y aller" semble suffisant. Or, on peut toujours l'abréger à "J'y vais", qui ne change aucunement le sens.
той ще ся не вродив, щоб усім догодив.

Offline Rezia

  • Posts: 5933
  • Gender: Female
Grand merci pour l'explication.
"Сон налягає. Кладе м'якеньку лапу на очі і на лице і шепче до вуха: спи..." (Коцюбинський)
"Ахаль çеç-им шурă юрĕ çав каç ÿкрĕ çĕр çине?" (чăваш юрри)
"Гэта не без гэтага" (з аднаго беларускага рамана)
"ნახევარი პური, ნახევარი ხარჩო"
"If you want to win the fight, say "I believe!" " (Eric)

Annouchka

  • Guest
Ну, знаете ли, господа, ещё и не такое услышишь...н-р, почему ils voillent? хоть и неправильно, но так ведь многие говорят, и в конце концов это и логичнее даже::dunno: им виднее. Вот у нас преподаватель на курсах арабского говорит "ложить", куда уж дальше?

Offline RawonaM

  • Posts: 43721
Quote from: Annouchka
Ну, знаете ли, господа, ещё и не такое услышишь...н-р, почему ils voillent? хоть и неправильно, но так ведь многие говорят, и в конце концов это и логичнее даже::dunno: им виднее. Вот у нас преподаватель на курсах арабского говорит "ложить", куда уж дальше?
En français, s'il vous plaît. Moi aussi, je dis "ложить", quel problème?

 

With Quick-Reply you can write a post when viewing a topic without loading a new page. You can still use bulletin board code and smileys as you would in a normal post.

Note: this post will not display until it's been approved by a moderator.
Name: Email:
Verification:
√49 Напишите ответ строчными буквами:
«Сто одёжек, все без застёжек» — что это?: