Author Topic: Français  (Read 24045 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Comp1089

  • Posts: 105
« Reply #50on: February 10, 2011, 19:35 »
A quel point? Je sais que, par exemple, le finnois et l'estonien ne le sont pas, bien qu'appartenant au même groupe.
Voilà un exemple (vous le connaissez, n'est-ce pas?):
Kaik mehed sünduba joudajin i kohtaižin, ühtejiččin ičeze arvokahudes i oiktusiš. Heile om anttud mel’ i huiktusentund i heile tariž kožuda toine toiženke kut vel’l’kundad. - vepse
Kai rahvas roittahes vällinny da taza-arvozinnu omas arvos da oigevuksis. Jogahizele heis on annettu mieli da omatundo da heil vältämättäh pidäy olla keskenäh, kui vellil.[ - le carélien livvi
Je ne peux pas le trouver dans le carélien propre, malheureusement :(

« Reply #51on: February 10, 2011, 19:36 »
J'apprenais finnois moi même. C'est une langue très intéressante! Et Finlande est pas loin de ma ville.
Laquelle?

Offline Usama

  • Posts: 387
« Reply #52on: February 10, 2011, 19:38 »
Saint-Pétersbourg
̓А́н̔ъ и̔нди͂ магмаха́лъ са канıа́н̔ салита̀
Махиги́тъ са ха́ıопъ атъ малансан̔ исда͂.

Offline Hébus

  • Posts: 122
« Reply #53on: February 10, 2011, 19:47 »
vous le connaissez, n'est-ce pas?
Malheureusement, je ne connais pas de langues finno-ougriennes. J'ai commencé à apprendre le finnois à une époque donnée mais je ne suis pas allé loin faute de temps et d'assiduité.

Offline Comp1089

  • Posts: 105
« Reply #54on: February 10, 2011, 19:50 »
J'apprenais finnois moi même.
Minäkin / Moi aussi!

Offline Usama

  • Posts: 387
« Reply #55on: February 10, 2011, 19:59 »
Comp1089
Avez vous réussi? Quels manuels avez vous employé?
̓А́н̔ъ и̔нди͂ магмаха́лъ са канıа́н̔ салита̀
Махиги́тъ са ха́ıопъ атъ малансан̔ исда͂.

Offline Квас

  • Posts: 9831
    • Международный ЛФ
« Reply #56on: February 10, 2011, 20:19 »
À propos, Comp1089, est-ce que vous habites en Carélie ou bien vous vous intéressez aux langues finnois-ougriennes ?
Пишите письма! :)

Offline Comp1089

  • Posts: 105
« Reply #57on: February 10, 2011, 20:22 »
Comp1089
Avez vous réussi? Quels manuels avez vous employé?
J'utilise Kiva Juttu! Suomea venäjänkielisille.
À propos, Comp1089, est-ce que vous habites en Carélie ou bien vous vous intéressez aux langues finnois-ougriennes ?
Je m'interesse aux langues finnois-ougriennes.

Offline Квас

  • Posts: 9831
    • Международный ЛФ
« Reply #58on: February 10, 2011, 20:22 »
Voilà un exemple (vous le connaissez, n'est-ce pas?):

Moi, je l’ignore. :) Est-ce quelque chose de célèbre ? Quoique il y a des mots pareils dans les passages, les textes ne semblent pas identiques.
Пишите письма! :)

Offline Ellidi

  • Posts: 6958
« Reply #59on: February 10, 2011, 21:11 »
Quoique il y a des mots pareils dans les passages, les textes ne semblent pas identiques.
Quoiqu'il y ait des mots

Permettez-moi de corriger cette petite bévue dans l'espor que vous aurez pitié de moi et me montrerez mes étourderies dans le fil latin.
Suum quoque castitas mentis dispendium patitur, quia nonnunquam mens concupiscentiae telo configitur per carnis speciem, quam exterius contemplatur. («A. de C. S.», c. XI)

Offline Квас

  • Posts: 9831
    • Международный ЛФ
« Reply #60on: February 10, 2011, 21:18 »
Permettez-moi de corriger cette petite bévue dans l'espor que vous aurez pitié de moi et me montrerez mes étourderies dans le fil latin.

Vous êtes gentil ! J’apprécie vos corrections. Quànt à votre latin, c’est difficile de trouver des défauts. :)
Пишите письма! :)

Offline Usama

  • Posts: 387
« Reply #61on: February 10, 2011, 21:25 »
Comp1089
Aimez vous cet manuel? J'ai utilisé le manuel par Tchérnyavskaya et Puhutaan suomea et je peux dire que je les aime.
̓А́н̔ъ и̔нди͂ магмаха́лъ са канıа́н̔ салита̀
Махиги́тъ са ха́ıопъ атъ малансан̔ исда͂.

Offline Milady_de_Winter

  • Posts: 318
« Reply #62on: February 11, 2011, 18:20 »
Le problème, c'est que, après la chute de l'URSS, le prestige du français est tombé au ras des pâquerettes.

Vous avez bien raison. En plus, le prestige du russe est également tombé au monde entier, y compris en France. Peu de lycéens francais choisissent le russe comme leur deuxième langue vivante au lycée. Et c'est pareil partout en Europe. 

Offline Usama

  • Posts: 387
« Reply #63on: February 11, 2011, 19:14 »
Milady_de_Winter
Oui, mais j'étais étonné d'apprendre qu'assez beaucoup de monde en France et en Europe généralement parle russe un peu et il y a même les, qui l'apprenaient à l'école. Ils sont peu nombreux en valeur absolue, mais je pensais que la lanrue russe est plus rare là.
̓А́н̔ъ и̔нди͂ магмаха́лъ са канıа́н̔ салита̀
Махиги́тъ са ха́ıопъ атъ малансан̔ исда͂.

Offline Milady_de_Winter

  • Posts: 318
« Reply #64on: February 11, 2011, 20:21 »
Milady_de_Winter
Oui, mais j'étais étonné d'apprendre qu'assez beaucoup de monde en France et en Europe généralement parle russe un peu et il y a même les, qui l'apprenaient à l'école. Ils sont peu nombreux en valeur absolue, mais je pensais que la lanrue russe est plus rare là.

Normalement, on peut choisir le russe comme la 2ème ou 3ème langue étrangère vivante au lycée. Malheureusement, la popularité du russe est tombée parmi les lycéens au monde entier.

Offline Hébus

  • Posts: 122
« Reply #65on: February 12, 2011, 01:09 »
Malheureusement, la popularité du russe est tombée parmi les lycéens au monde entier.
Ca, c'est bien vrai. Quand l'URSS était encore debout, l'envie générale était de vouloir comprendre la langue de l'Ennemi. Mais l'Ennemi n'étant plus, qui donc s'intéresserait à une langue démesurément compliquée (par rapport au français, anglais et autres allemand) sans qu'il y ait un gain substantiel?
Ceci dit, à Caen par exemple, il y a au moins un lycée où on peut apprendre le russe en deuxième langue étrangère. Et à l'université caennaise, il y a une faculté où l'enseignement du russe se passe plutôt bien. Il y a quelques années, il y avait même plus de monde qu'en faculté de langues nordiques.
Mais de plus en plus de lycées proposent désormais le chinois, au détriment parfois des langues aussi bien établies que sont l'allemand et l'espagnol.

Offline Cyril06

  • Posts: 35
« Reply #66on: June 17, 2011, 12:31 »
Ca, c'est bien vrai. Quand l'URSS était encore debout, l'envie générale était de vouloir comprendre la langue de l'Ennemi. Mais l'Ennemi n'étant plus, qui donc s'intéresserait à une langue démesurément compliquée (par rapport au français, anglais et autres allemand) sans qu'il y ait un gain substantiel?

Pendant la guerre froide le russe n'était pas plus répandu que maintenant dans l'enseignement.

Ceci dit, à Caen par exemple, il y a au moins un lycée où on peut apprendre le russe en deuxième langue étrangère. Et à l'université caennaise, il y a une faculté où l'enseignement du russe se passe plutôt bien. Il y a quelques années, il y avait même plus de monde qu'en faculté de langues nordiques.

Il n'y a pas qu'à Caen qu'on peut trouver des lycées qui enseignent le russe. Dans toutes les villes on en trouve. De plus presque toutes les universités de France ont leur institut de langues slaves. Par contre, qu'il y ait plus de monde qui apprenne le russe que les langues nordiques n'est pas étonnant : le norvégien et le suédois attirent bien peu de monde...

Offline Milady_de_Winter

  • Posts: 318
« Reply #67on: June 17, 2011, 13:17 »
Quote
Pendant la guerre froide le russe n'était pas plus répandu que maintenant dans l'enseignement.

Il me semble que le russe était quand même plus répandu dans l'enseignement dans certains pays européens avant. De toute facon, c'est ce qu'on voit dans les pays du Nord. Au Danemark, par exemple, on pense enlever le russe de l'emploi du temps aux lysées parce que personne ne choisit cette matière de nos jour. Aux facs la situation est presque pareille. Mais bon, c'est le Nord, c'est sûrement un peu différent en France.   


Offline Cyril06

  • Posts: 35
« Reply #68on: June 17, 2011, 13:23 »
Dans les autres pays d'Europe c'est possible en effet. Mais concernant la France, aussi loin que je m'en souviens, on n'avait pas beaucoup de choix au lycée : anglais et allemand. Là où j'étais (Alsace) il n'y avait même pas d'italien et d'espagnol alors le russe... Encore que ça dépend des régions : dans le sud on privilégie naturellement plus l'espagnol et l'italien à l'allemand. Et à Paris, je pense qu'il y avait plus de choix.

Offline Hébus

  • Posts: 122
« Reply #69on: June 18, 2011, 03:45 »
on n'avait pas beaucoup de choix au lycée
C'est évident que les choix de langues étrangères dépendent de la ville. Si c'est à " Perpète-lès-Oies ", il n'y aura guère de choix : anglais/allemand/espagnol, et encore... Mais pour peu que la ville en question soit d'importance (ou si elle ait une université, de surcroît), le choix s'élargit considérablement. Aux langues vivantes viennent s'ajouter le latin et le grec ancien.
Mais en ce qui concerne le russe, à Caen, il n'y a qu'un seul lycée qui le propose. Bien que la faculté des langues slaves soit assez étoffée...

Offline Ellidi

  • Posts: 6958
« Reply #70on: June 21, 2011, 00:41 »
Par contre, qu'il y ait plus de monde qui apprenne le russe que les langues nordiques n'est pas étonnant : le norvégien et le suédois attirent bien peu de monde...
Oui, ce n'est pas étonnant. Le danois et le vieux norrois, c'est toute autre chose.
Suum quoque castitas mentis dispendium patitur, quia nonnunquam mens concupiscentiae telo configitur per carnis speciem, quam exterius contemplatur. («A. de C. S.», c. XI)

Offline Milady_de_Winter

  • Posts: 318
« Reply #71on: June 21, 2011, 01:18 »
Oui, ce n'est pas étonnant. Le danois et le vieux norrois, c'est toute autre chose.

LOL  :D

Offline Квас

  • Posts: 9831
    • Международный ЛФ
« Reply #72on: June 21, 2011, 01:19 »
Ellidi, pourquoi pensez-vous que le danois est particulier ?
Пишите письма! :)

Offline Hébus

  • Posts: 122
« Reply #73on: June 21, 2011, 03:06 »
J'ai l'impression que c'est surtout le norvégien qui est en position de force par rapport aux autres langues scandinaves, étant donné qu'il est en quelque sorte le plus petit " dénominateur commun " desdites langues. Les suédois ont de fortes chances de comprendre le norvégien oralement et les danois, par écrit (grâce au riksmål à une époque donnée).
Si vous regardez les étiquettes des produits commerciaux, si une langue scandinave doit être présente, il y a à parier que ça sera le norvégien.

Offline Ellidi

  • Posts: 6958
« Reply #74on: June 21, 2011, 17:10 »
Ellidi, pourquoi pensez-vous que le danois est particulier ?
Parce que c'est la langue de Søren Kierkegaard, le plus grand homme que la Scandinavie a donné au monde. Certains gens comme Miguel de Unamuno y Jugo ont étudié le danois uniquement pour pouvoir se mêler de son œuvre. C'était aussi la langue du grand Royaume de Danemark, pendant que l'Union de Kalmar était en vigueur. (wiki/de) Datei:Kalmar_Union_c._1500-de.svg (pendant ce temps les territoires soumises au pouvoir du roi étaient vastes)
Suum quoque castitas mentis dispendium patitur, quia nonnunquam mens concupiscentiae telo configitur per carnis speciem, quam exterius contemplatur. («A. de C. S.», c. XI)

 

With Quick-Reply you can write a post when viewing a topic without loading a new page. You can still use bulletin board code and smileys as you would in a normal post.

Note: this post will not display until it's been approved by a moderator.
Name: Email:
Verification:
Type the letters shown in the picture
Listen to the letters / Request another image
Type the letters shown in the picture:
√49 Напишите ответ строчными буквами:
«Сто одёжек, все без застёжек» — что это?: