Author Topic: Français  (Read 23987 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Andrei N

  • Posts: 2877
« Reply #25on: August 23, 2010, 10:54 »
Alors, j'arrive trop tard et plus personne ne veut communiquer en français ici? Alez, faites un effort!
Tres bien. Avez-vous une question?
[здесь должно что-то быть]

Offline Hébus

  • Posts: 122
« Reply #26on: August 23, 2010, 18:46 »
O non, pas de question, juste envie de bavarder :)

Offline Andrei N

  • Posts: 2877
« Reply #27on: August 23, 2010, 18:52 »
O non, pas de question, juste envie de bavarder
Alors commençons. Pensez-vous qu'il faut qu'on rassemble ici plus de personnes qui parlent français?
[здесь должно что-то быть]

Offline Hébus

  • Posts: 122
« Reply #28on: August 23, 2010, 19:14 »
Mais bien sûr. Le problème, c'est que, après la chute de l'URSS, le prestige du français est tombé au ras des pâquerettes. Tout le monde a envie d'apprendre la langue internationale par excellence, l'anglais donc, au détriment de toutes les autres (avec des résultats lamentables, pour ainsi dire). Mais, il faut le dire, le prestige du français reste au même niveau dans les pays anglo-saxons, par exemple.

Offline Andrei N

  • Posts: 2877
« Reply #29on: August 23, 2010, 19:23 »
J'ai l'impression qu'a part l'anglais, c'est surtout l'espagnol qui est étudié. Puis l'allemand et d'autres langues (italien, japonais, hébreux...).
[здесь должно что-то быть]

Offline Hébus

  • Posts: 122
« Reply #30on: August 23, 2010, 19:32 »
Oui, aux USA par exemple, c'est surtout l'espagnol (la proximité de la frontière mexicaine oblige). Mais en Angleterre, si je ne m'abuse, c'est toujours le français qui est la première langue étrangère étudiée. Les pays du maghreb également, restent très assidus en ce qui concerne l'apprentissage du français, du fait de leur passé. Mais ailleurs, c'est sûr que le français n'est pas (ou plus) une priorité.

Offline Квас

  • Posts: 9831
    • Международный ЛФ
« Reply #31on: August 23, 2010, 21:22 »
Les relations entre l'Union Soviètique et la France étaient amicales, quoique le dernier pays était capitaliste.  Ainsi la culture française était populaire :  le cinema ou bien la musique. J'ai lu que la jeunesse soviètique se divisait en "gallomanes" et "штатники", c'est-à-dire ceux qui aimaient mieux les États Unis. Le temps a changé.
Пишите письма! :)

Offline Hébus

  • Posts: 122
« Reply #32on: August 24, 2010, 01:16 »
Oui, il y a toujours eu une certaine "attraction" entre les deux pays. On peut même aller plus loin en disant qu'il y a eu une certaine ressemblance des structures politiques (forte centralisation, entre autres) et leurs moyens d'action.

Offline Cyril06

  • Posts: 35
« Reply #33on: September 28, 2010, 16:36 »
Attraction, c'est vite dit: les Français ne s'intéressent pas vraiment à la Russie en général. Je pense qu'il y a une indifférence mutuelle entre les deux peuples.

Offline Hébus

  • Posts: 122
« Reply #34on: November 3, 2010, 08:20 »
Enfin, je ne parlais pas des peuples respectifs, je parlais plutôt de l'" attraction " entre les gouvernements, et ce quand l'Union Soviétique était encore en existance. Après tout, le parti socialiste a toujours été très présent en France, d'où cette attirance.

Offline Ellidi

  • Posts: 6958
« Reply #35on: November 21, 2010, 13:30 »
Oui, aux USA par exemple, c'est surtout l'espagnol (la proximité de la frontière mexicaine oblige). Mais en Angleterre, si je ne m'abuse, c'est toujours le français qui est la première langue étrangère étudiée. Les pays du maghreb également, restent très assidus en ce qui concerne l'apprentissage du français, du fait de leur passé. Mais ailleurs, c'est sûr que le français n'est pas (ou plus) une priorité.
Mais bien sûr. Le problème, c'est que, après la chute de l'URSS, le prestige du français est tombé au ras des pâquerettes. Tout le monde a envie d'apprendre la langue internationale par excellence, l'anglais donc, au détriment de toutes les autres (avec des résultats lamentables, pour ainsi dire). Mais, il faut le dire, le prestige du français reste au même niveau dans les pays anglo-saxons, par exemple.
Permettez-moi de ne pas vous donner raison en ce qui concerne la langue internationale par excellence, car l'Europe n'a connu que deux langues internationales dans son histoire - le latin (inutile d'expliquer pourquoi) et le français (parce que c'était la langue de l'aristocration de l'Irlande jusqu'à Novoarchangelsk en Alaska). La langue anglaise est, à mon avis, la langue mercantile, des merchands par excellence.

En Angleterre le français était la langue officielle du dixième jusqu'au quatorzième siècle tandis que l'anglais n'a jamais été officiel en France ou où que ce soit en Europe sauf Gibraltar et peut-être Calais. Et l'Angleterre est située trop près de l'Europe continentale pour oser ne pas comprendre au moins un des langues européennes (continentales), car malgré son farouche comportement l'Angleterre a tout de même des rapports avec notre continent. Peut-être cela nous amène a ce prestige, dont jouit le français en Angleterre.
Suum quoque castitas mentis dispendium patitur, quia nonnunquam mens concupiscentiae telo configitur per carnis speciem, quam exterius contemplatur. («A. de C. S.», c. XI)

Offline Hébus

  • Posts: 122
« Reply #36on: November 22, 2010, 02:53 »
Permettez-moi de ne pas vous donner raison en ce qui concerne la langue internationale par excellence
Malheureusement, quelle que soit l'ardeur de notre désir de ne point accepter l'hégémonie de l'anglais dans le monde, force est de constater que c'est bien le cas. Les revues scientifiques sont imprimées dans leur majorité en anglais. Le monde des affaires n'admet que l'anglais comme langue d'échanges internationales. Tout ce qui concerne la technologie se fait en anglais. Bien sûr, dans bien des cas, le statut de la langue anglaise n'est pas juridiquement fondé mais est tel de fait. Et, bien entendu, vous avez tout à fait raison en ce qui concerne l'origine d'une telle emprise : les marchands. Comme ce sont eux qui gouvernent (indirectement, espérons-le), c'est dans leur pouvoir d'imposer ce vecteur de communication.

En tout cas, j'espère vivement qu'on n'arrivera jamais au bilinguisme complet et surtout forcé, comme un tel état des choses ferait adultérer l'essence même de nos langues maternelles en les créolisant.

Offline Usama

  • Posts: 387
« Reply #37on: February 10, 2011, 18:11 »
C'est dommage que tout le monde qui parle français ici est trop paresseux pour le parler et le sujet est mort. Je suis aussi très paresseux mais je veux me rappeler la langue française, parce que je suis très bête et j'ai oublié cette langue.
̓А́н̔ъ и̔нди͂ магмаха́лъ са канıа́н̔ салита̀
Махиги́тъ са ха́ıопъ атъ малансан̔ исда͂.

Offline Hébus

  • Posts: 122
« Reply #38on: February 10, 2011, 18:49 »
Paresseux? Moi? Jamais de ma vie!  8-)
De quoi Monsieur désire-t-il parler?  :)

Offline Квас

  • Posts: 9831
    • Международный ЛФ
« Reply #39on: February 10, 2011, 18:56 »
J’abuse du français dans d’autres sujets, ou il faudrait écrire en russe. :)
Пишите письма! :)

Offline RawonaM

  • Posts: 41886
« Reply #40on: February 10, 2011, 19:01 »
Je suis pas поросёнок non plus.

Offline Comp1089

  • Posts: 105
« Reply #41on: February 10, 2011, 19:06 »
Alors, j'arrive trop tard et plus personne ne veut communiquer en français ici? Alez, faites un effort!
Moi, j'en veux :)

Offline Квас

  • Posts: 9831
    • Международный ЛФ
« Reply #42on: February 10, 2011, 19:11 »
On pourrait discuter une langue. Après tout, c’est le Lingvoforum. L’arabe ? Le grec ancien ? Le lojban ?
Пишите письма! :)

Offline Comp1089

  • Posts: 105
« Reply #43on: February 10, 2011, 19:17 »
On pourrait discuter une langue. Après tout, c’est le Lingvoforum. L’arabe ? Le grec ancien ? Le lojban ?
Peut-être le carélien ou le vepse? J'essaye de les apprendre maintenant...

Offline Квас

  • Posts: 9831
    • Международный ЛФ
« Reply #44on: February 10, 2011, 19:20 »
Peut-être le carélien ou le vepse?

Moi, je n’ai rien contre. Mais seulement si vous voulez en racconter quelque chose d’intéressant, parce que je n’en ai aucune idée. :) Alors, ils sont apparentés au finnois, n’est-ce pas ?
Пишите письма! :)

Offline Comp1089

  • Posts: 105
« Reply #45on: February 10, 2011, 19:23 »
Peut-être le carélien ou le vepse?

Moi, je n’ai rien contre. Mais seulement si vous voulez en racconter quelque chose d’intéressant, parce que je n’en ai aucune idée. :) Alors, ils sont apparentés au finnois, n’est-ce pas ?
Bien sûr, les deux sont apparentés au finnois. Il y a Republique de Carélie en Russie mais là le carélien n'est pas dans le même état comme p/ex le tatare en Tatarstan :(

Offline Hébus

  • Posts: 122
« Reply #46on: February 10, 2011, 19:25 »
Est-ce que ces langues finno-ougriennes sont mutuellement compréhensibles?

Offline Comp1089

  • Posts: 105
« Reply #47on: February 10, 2011, 19:26 »
Est-ce que ces langues finno-ougriennes sont mutuellement compréhensibles?
Oui, bien sûr.

Offline Hébus

  • Posts: 122
« Reply #48on: February 10, 2011, 19:29 »
Oui, bien sûr.
A quel point? Je sais que, par exemple, le finnois et l'estonien ne le sont pas, bien qu'appartenant au même groupe.

Offline Usama

  • Posts: 387
« Reply #49on: February 10, 2011, 19:34 »
J'apprenais finnois moi même. C'est une langue très intéressante! Et Finlande est pas loin de ma ville.
̓А́н̔ъ и̔нди͂ магмаха́лъ са канıа́н̔ салита̀
Махиги́тъ са ха́ıопъ атъ малансан̔ исда͂.

 

With Quick-Reply you can write a post when viewing a topic without loading a new page. You can still use bulletin board code and smileys as you would in a normal post.

Note: this post will not display until it's been approved by a moderator.
Name: Email:
Verification:
Type the letters shown in the picture
Listen to the letters / Request another image
Type the letters shown in the picture:
√49 Напишите ответ строчными буквами:
«Сто одёжек, все без застёжек» — что это?: